Archive for the ‘Psychologie’ Category

Référence à la célèbre marque de meubles suédoise, ce biais cognitif nous pousse à surévaluer quelque chose que nous avons co-créé (sentiment de fierté). Ainsi, une étude a démontré que les personnes ayant monté un meuble (sans en connaître le prix) lui donnait une valeur 63% supérieure à celles qui ne l’avaient pas monté. Ce […]

Il s’agit de la difficulté pour un individu détenant une connaissance ou une information à  se mettre à la place d’interlocuteurs qui ne l’ont pas. Et plus on est expert sur un sujet, plus il sera difficile de « vulgariser » et de se mettre à la place d’un néophyte. Le sachant se crée en effet un […]

Du grec ancien para (à côté de) et eidôlon  (apparence, forme) , la paréïdolie est le mécanisme qui nous pousse à voir des formes connues (généralement humaines ou animales) dans des éléments de notre environnement (nuage, montagnes, bâtiments). Il s’agit d’une tendance de notre cerveau à donner du sens à ce que nous percevons en […]

Ce biais cognitif nous amène à apprécier les personnes à qui on fait une faveur, même si au départ, on ne les aime pas. Il porte le nom de Benjamin Franklin en raison d’une anecdote rapportée par l’inventeur : Collectionneur de livres réputé pour son goût en la matière, il demanda à l’un de ses […]

Il s’agit d’un biais cognitif d’imitation sommaire. Il désigne concrètement le fait de reproduire une innovation ou un comportement à succès sans en comprendre la logique (et généralement de façon incomplète). On le retrouve notamment dans le monde de la finance et du marketing. Le culte du cargo fait référence à une anecdote datant de […]

Ce biais cognitif se produit quand notre perception d’un groupe ou d’une personne est influencée par notre opinion préalable sur l’une de ses caractéristiques (en gros, un préjugé). Cela peut aussi bien être négatif que positif. Exemples : quand on trouve une personne plus intelligente parce qu’elle est belle. Ou qu’on la prend pour une […]

Développée par le philosophe Nassim Nicholas Taleb, la théorie du « Black Swan » désigne des événements qui : 1- Sont très rares , nous surprennent, et ont des conséquences très importantes  (crise des subprimes, attaque du 11 septembre mais aussi création d’Internet). 2-Que l’on rationalise a posteriori, en pensant (souvent à tort) qu’ils étaient prévisibles. C’est […]

La « Parkinson’s Law of Triviality » consiste, dans une organisation, à se concentrer (ou se perdre) sur les questions insignifiantes ou secondaires plutôt que sur les sujets importants. Le mécanisme est le suivant : tout le monde peut avoir un avis sur des questions simples (et le donne) alors que les sujets plus complexes rebutent. La […]

Appelé aussi effet de surconfiance, ce biais cognitif amène les gens les moins qualifiés à se surestimer et se convaincre qu’ils maitrisent parfaitement leur sujet. Pire, ils sous-estiment les gens réellement qualifiés. Re-pire : les personnes compétentes auraient par le même biais tendance à se sous-estimer. Le mécanisme est le suivant : les « victimes » de […]

La dysanie, c’est la difficulté à sortir du lit le matin. La clinomanie c’est le désir irrépressible de rester au lit (c’est une pathologie).


Esprit du blog

Une info, une anecdote, une astuce...de plus que j'ai apprise dans la journée

Categories

Archives