Archive for the ‘Crimes et délits’ Category

Apparu pendant la guerre du vietnam, le terme fragging désigne le meurtre d’un officier par l’un de ses subalternes. On parle de fragging, car l’arme la plus utilisée était la grenade à fragmentation qui ne permet pas de retrouver le coupable.

C’est la vilaine pratique consistant à photographier en douce sous les jupes des filles. Un délit dans l’Etat du Massachusets depuis 2014. En revanche, aucune sanction contre les noms d’Etats imprononçables.

Parce que le phénomène d’attachement des victimes à leurs ravisseurs, constaté dans 30% dess prises d’otages, a été théorisé après l’attaque de la Kreditbanken de Stockholm en 1973. Prisonniers pendant 6 jours dans une chambre forte, les otages s’en prirent même aux policiers qui venaient les libérer.

Destiné à marquer les esprits, ce mode d’exécution consistait à inciser le dos, sortir et écarter les côtes puis les poumons de la victime (toujours vivante) pour former les ailes d’un aigle. Pour survivre, il fallait ensuite aller voir le redresseur de Thor ?

Cette pratique ultra-violente consiste à choisir quelqu’un au hasard dans la rue et à le frapper assez fort pour le mettre K.O. Visit NBCNews.com for breaking news, world news, and news about the economy

Il s’agit d’une pratique consistant à déposer un nom de domaine très proche d’une adresse de site existant pour capter une partie de son trafic (en pariant sur les fautes de frappes). Cela peut-être le même nom avec une extension différente : fautedefrappe.fr à la place de fautedefrappe.com le même terme au pluriel ou au […]

Il s’agit d’une forme de harcèlement dans laquelle, le stalker imite tous les faits et gestes de sa vicitime, la plupart du temps une célébrité.

Inventée par le philosophe anglais Bentham au XVIIème siècle, le panoptique est une architecture carcérale dans laquelle toutes les cellules font face à un point de contrôle central. Cette technique permet à un seul gardien de tout voir sans bouger. Mieux, elle permet au prisonnier de « penser » qu’il peut-être vu à tout moment (sentiment d’ »omniscience […]

Cette nouvelle drogue artificielle fut synthétisée à partir de la morphine en 1898 par un chimiste allemand de l’entreprise Bayer. A l’époque on était persuadé que cette innovation permettrait aux accros de décrocher de la morphine, en prenant ce substitut que l’on croyait à tort « sans accoutumance ». D’où son nom de « heroisch » en allemand.

Il existe plusieurs versions mais toutes remontent au Londres du XIX ème siècle. Selon les sources, « Hooligan » fait référence à une famille connue pour ses violences ou un célèbre ivrogne irlandais Patrick Hooligan, spécialiste des bagarres de bar.


Esprit du blog

Une info, une anecdote, une astuce...de plus que j'ai apprise dans la journée

Categories

Archives