Archive for the ‘Grammaire’ Category

Le pangramme est une phrase contenant toute les lettres de l’alphabet. Exemple : Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume.

C’est le procédé consistant à créé un nouveau mot en supprimant des syllabes au mot original. Ado, prof, pneu etc. A ne pas confondre avec l’abréviation qui n’est que graphique. Elle est toujours suivie d’un point et se lit dans son intégralité : Pr. pour professeur.

C’est une figure de style consistant à répéter le même son à la fin d’une suite de mots. « Un jour de canicule sur un véhicule où je circule, gesticule un funambule au bulbe minuscule » (Exercices de styles de Raymond Queneau) « Tiens ! Polognard, soûlard, bâtard, hussard, tartare, calard, cafard, mouchard, savoyard, communard […]

La cacographie c’est tout simplement la mauvaise orthographe d’un mot. On peut ainsi dire que l’on fait de la cacographie quand on fait des fautes. C’est plus classe. La cacographie est utilisée par les enseignants quand ils demandent à leurs élèves de corriger un texte avec des fautes.

Non, il ne s’agit pas d’Oscar Wilde mais d’un homonyme (même prononciation) qui a la même orthographe. La manche d’une veste- La Manche qui sépare la France de l’Angleterre. Le boucher- boucher Merci Rose.

Il s’agit en effet de l’un des rares adjectis en « al » qui peut avoir son pluriel en « als » ou « aux ».

Je sais que ça a l’air ch…mais pourtant c’est assez étonnant (je trouve). En français, vous avez remarqué que l’on dit « je ne comprends pas  » (alors que « je  comprends pas  » ou « je ne comprends » suffiraient). Cette forme avec « ne » tout seul était d’ailleurs la bonne à l’origine. Pas avares de détails, nous ancêtres […]

En Français, tout ce qui est avant 2 est singulier (y compris 1,9999999). Sur ce principe on dit donc également 1,75 milliard (de litres).

Si pour beaucoup d’entre nous, un pataquès désigne le bazar (« Qu’est-ce que c’est que ce pataquès ? »), le mot a en réalité une signification plus littéraire, ou plutôt grammaticale. Un pataquès est en effet une faute de liason : Les Quat’z’amis, les Huit’z articles…

L » »interrobang » est un signe de ponctuation anglosaxon, peu utilisé, mais admis. Il sert à exprimer simultanément l’exclamation et l’interrogation, dans des questions réthoriques (qui n’appellent pas vraiment de réponse). « Vous appelez ça du travail bien fait ?! » « Et qu’est ce que tu dis de …ça ?! » . Créé en 1962 par le publicitaire Martin Spekter, […]


Esprit du blog

Une info, une anecdote, une astuce...de plus que j'ai apprise dans la journée

Categories

Archives