Archive for the ‘Religions’ Category

Par superstition (ou pour ne pas titiller celle des patients), le chambre 13 est souvent rebaptisée 12 bis. Quand il y en a une, il s’agit souvent de la morgue. Dans le même esprit, on ne brancarde pas un malade les pieds devant (position de la mort) mais la tête en avant. Il existe toutefois […]

Il s’agit des tablettes utilisées pour le spiritisme. Y figurent l’alphabet romain, les chiffres arabes, ainsi que les mots Oui, Non et Au revoir. Les esprits y feraient bouger une goutte ou un verre renversé pour communiquer, une séance ne devant jamais se terminer sans glisser le verre sur « Au Revoir ». Le mot ouija est […]

Parce que les deux fêtes d’ anniversaires auxquelles la Bible fait référence finissent par un meurtre : le chef des panetiers de Pharaon dans l’histoire de Joseph et la décapitation de Jean Le Baptiste.

Ce sont en quelque sorte les « protestants » du judaisme. Ce courant ne se réfère qu’à la loi écrite, la Torah, et refuse les interprétations rabiniques. Présente aujourd’hui en Lituanie, cette communauté n’a pas été persécutée par les nazis qui ne la considérait pas comme juive.

Au Moyen-Age, les monastères devaient héberger les nombreux pèlerins qui sillonnaient l’Europe. A l’époque, la bière (fermentée) était beaucoup plus saine que l’eau, souvent infectée. Pour éviter de tuer leurs invités, les moines ont donc développé un savoir-faire et des recettes qu’ils pouvaient se transmettre (ils étaient les rares à savoir lire et écrire). La […]

Pour les Celtes, le lièvre était une créature magique. Ils pensaient qu’il naissait les yeux ouverts et qu’il connaissait l’enfer et les créatures infernales (car il vivait sous terre).

Il s’agit le plus souvent d’un rouleau de parchemin comportant 2 passages bibliques, fixé au linteau des portes d’une habitation. Il est censé protéger la maison et souhaiter la bienvenue aux visiteurs.

Au XiXème siècle, on faisait passer les condamnés à mort sous l’échelle du gibet avant la pendaison.

Chez les Romains, on y voyait la forme du croissant de lune, symbole de fertilité et de chance. Les Chrétiens y voyaient le « C » de Christ.

Dans les légendes juives du Moyen-Age, le Golem était un monstre d’argile auquel le rabbin donnait naissance pour sauver la communauté des pogroms. Il le créait en écrivant « emeth » (la vérité) sur le front d’une figurine. Pour le tuer, il effaçait le e. « Meth » signifie en effet « mort ».


Esprit du blog

Une info, une anecdote, une astuce...de plus que j'ai apprise dans la journée

Categories

Archives