Archive for the ‘Argot, etymologie et vocabulaire.’ Category

Il s’agit de la « morale » d’une fable de Jean-Pierre Claris de Florian (1755-1794) : le Grillon Un pauvre petit grillon Caché dans l’herbe fleurie Regardait un papillon Voltigeant dans la prairie. L’insecte ailé brillait des plus vives couleurs ; L’azur, la pourpre et l’or éclataient sur ses ailes ; Jeune, beau, petit maître, il court de […]

Avant d’être un synonyme de « sinistre » et de « lugubre » (depuis les années 80), glauque est une couleur. Le mot vient en effet du grec « glaukos » qui signifie « vert pâle ». Attention messieurs. Pour éviter les malentendus, évitez toutefois de dire à votre dulcinée que vous trouvez sa robe un peu glauque.

Pour distinguer le « 0 » du « o » (la lettre), on avait autrefois pris l’habitude de placer un point en son centre.

Le terme ne fait pas référence à la forme du dos de l’animal mais à celle de la charge qu’on y plaçait. A l’origine, il désignait le bord extérieur d’un fossé de fortification (formant une bosse).

BTG signifie « Bien ta grotte ? », sous entendu « t’étais où pour ne pas savoir ça ? ».

Bolduc est une déformation (syncope) de Bois-le-Duc, nom français de la ville de Hertogenbosch (Pays-Bas), où était fabriqué ce type de ruban.  

S’acagnarder signifie « s’installer de manière à vivre de façon paresseuse » (comme un chien, racine du mot). « Ces fainéants de mômes avaient décidé de s’acagnarder chez leurs parents. « 

C’est vrai. Pourquoi être petit, laid et désagréable avec les enfants serait-il une source de fierté ( à part pour Eric Zemmour) ? Le pou en question est en fait une déformation de « pouil », autre nom du coq au Moyen-Age. N’en déduisez pas que vous pouvez écoquer vos enfants.

En Italien, « bravo » signifie « bon, talentueux, doué, excellent ». Il s’agissait donc d’un compliment adressé aux artistes. On disait d’ailleurs « Brava » à une femme. Le mot est arrivé en France au XVII° siècle avec la Commedia del Arte.

nuit : n+huit Nacht : n+ acht Night : n+eight Noche : n+ocho Notte : n+otto Natta : n+aetta (Suèdois) L’explication : la transmission dans les différentes langues d’une coïncidence orthographique existant en indo-européen: Okt (Huit) Nokt (Nuit).    


Esprit du blog

Une info, une anecdote, une astuce...de plus que j'ai apprise dans la journée

Categories

Archives