Comme les Playmobils, les Play-Big sont des figurines en plastique créées par une entreprise allemande dans les années 70

1974 pour les Playmobils (Geobra BRANDSTÄTTER) et 1975 pour les Play-Big (entreprise BIG).

Les Play-Big étaient plus grands que les Playmobils avec des jambes articulées ainsi que  mains et des pieds amovibles.

Les univers proposés étaient également très variés ( JO, Sports et soldats modernes, ce que ne faisait pas Playmobil).

Attaqué en justice par Playmobil, Playbig a cessé sa production en 1979.

playbig

4598208-kiefer-sutherland-dans-24-live-anothe-article_media_image-2
Les plus de 30 ans qui ont suivi 24 heures Chrono en V.O se souviennent tous du gimmick de Jack Bauer
répétant à longueur d’épisodes « Copy That » pour indiquer à son interlocuteur qu’il a bien reçu son message radio ou téléphonique.
Mais pourquoi « Copy » ?
L’expression vient des télécommunications militaires où les messages devaient être copiés par les radio-opérateurs pour être transmis aux officiers.
Un peu comme « c’est noté » en français.

Le poicephalus est un oiseau. Pas le petit oiseau dégoûtant d’un monsieur qui se néglige mais un petit perroquet originaire d’Afrique Tropicale.
Les perroquets Youyou font partie des poicephalus. poicephalus

L’écrivain et journaliste Georges Bernier  (1929-2005) , fondateur de Hara Kiri (en 1960)  et de Charlie Hebdo (en 1970)  a choisi le pseudonyme de professeur Choron car les premiers locaux de Hara Kiri se trouvaient rue Choron, dans le 9ème arrondissement. chroron

LAFLittle Annie Fanny est un personnage de comics créé en 1962 par Harvey Kurtzman (l’un des fondateurs du magazine Mad) à la demande de Hugh Hefner, le propriétaire de Playboy.
Cette BD est une parodie érotique  de Little Orphan Annie, l’un des comic strip les plus populaires aux Etats-Unis dans les années 30.
Publiées jusqu’en 1988 dans le magazine Playboy, les aventures de Little Annie Fanny sont une satire de la société américaine.
Particularité : l’héroïne, une jeune femme aussi jolie que candide, se retrouve nue à la fin de chaque épisode.

Comme pour son modèle Little Orphan Annie, l’intejection -gimmick favorite de Little Annie Fanny est « Leaping Lizards » (Lézards sautants).

A noter : en argot Us, le prénom Fanny désigne aussi une foufoune.

LAF2

Il s’agit d’une création née de la collaboration entre le chef multi-étoilé Pierre Gagnaire et Hervé This, le chimiste spécialiste de la cuisine moléculaire.
Un Priestley est une préparation reprenant la technique de la crème anglaise mais dans laquelle l’oeuf est remplacé par une protéine  de viande ou de poisson.
Le nom de Priestley rend hommage à un chimiste anglais, Joseph Priestley (1733-1804) qui isola de nombreux gaz.

On peut retrouver les échanges entre Pierre Gagnaire et Hervé This ici : https://www.pierregagnaire.com/pierre_gagnaire/travaux_detail/20

pierregagnaire

De nombreux indiens d’Amérique s’enduisaient le corps et la peau d’un colorant naturel , issu des fruits du roucouyer (appelé aussi Urucum ou achote) ,  un arbuste tropical du continent américain. Ce colorant, très rouge, a en effet des vertus anti-parasitaires (et notamment anti-moustiques). Ce colorant E160b est le même utilisé pour teindre la mimolette.

C’est lors de la conquête du Brésil  au 16° siècle que les Portugais découvrirent cette pratique et surnommèrent les Indiens « Peaux Rouges ».

Photo 2

Le célèbre geste popularisé par les surfeurs, appelé aussi hang loose, signifie aussi bien « détends-toi » « relax » que « prends du plaisir » ou « tout va bien ».
Il serait né à Hawaï en l’honneur d’Hamana Kalili (1882-1958) , un pêcheur ayant perdu  l’index, le majeur et l’annulaire de la main droite. Devenu agent de sécurité dans les trains, il avait pris l’habitude de secouer sa main à deux doigts pour indiquer que tout allait bien. Un geste repris par les nombreux enfants qui le croisaient dans le train.
Un monument a été érigé en son honneur.
Hamana_Kalili_statue-1000x563

Il s’agit du reflet de la lune dans l’eau. mangata

peurhigtToutes ces expressions expriment la peur.
Au Moyen-Age, le verbe « jeter  » signifiait « faire sortir ». Les jetons étaient ce que l’on faisait sortir …de son corps (les excréments quoi). L’expression est plus récente (début du 20° siècle) mais avoir les jetons, c’était donc se faire dessus.
Dans l’argot du 19° siècle, les chocottes (ou choquottes) c’était les dents ….qui claquaient quand on avait peur.
Pour les miquettes, l’origine est obscure mais serait à rapprocher des miches (les fesses en argot) utilisées dans l’expression « avoir les miches à zéro ».

Esprit du blog

Une info, une anecdote, une astuce...de plus que j'ai apprise dans la journée

Categories

Archives